Bienvenue sur le site du Clan des Officiers !

Guest Image

Si vous appréciez le contenu de notre site nous vous invitons à vous inscrire. Vous pourrez ainsi participer aux nombreuses discussions de notre forum. Pour échanger avec plus de 1900 passionnés de jeux sur thème de seconde guerre mondiale quelques secondes suffisent !

La page d'inscription est disponible ici.

Après votre inscription il est vivement recommandé de poster un message de présentation dans le forum des nouveaux arrivants. Cela nous permets de connaître le profil des personnes qui nous rejoignent. Une présentation de qualité, sur le fond comme sur la forme, est indispensable si vous souhaitez accéder à notre serveur audio, lieu de rencontre de nombreux joueurs francophones pour nos parties en réseau. Ce premier contact par écrit est aussi nécessaire si vous souhaitez rédiger d'autres messages.
 
Lors de votre inscription, le choix de votre pseudo et de votre image de profil (avatar) doivent être conformes à notre charte sous peine de suppression immédiate. Il est notamment interdit d'utiliser des pseudos ou des images de profil (avatars) de soldats d'un pays de l'Axe.
 
Ce message et les bannières publicitaires n'apparaissent plus pour les inscrits.


Blogs

Billets mis en évidence

  • Eko

    Tomb Raider : Le reboot complet

    Par Eko

    Licence réchauffée ou réel retour de Lara Croft sur la scène du jeu-vidéo ? C'est la question que l'on pouvait se poser quelques heures après l’annonce de ce nouvel épisode. Voici la réponse. Pas forcément convaincu par le magnifique trailer servant de teasing sur le retour de Lara Croft, j'ai tout de même décidé d'acquérir une clé STEAM en pré-commande ( à 27€ sur mon site d'achat de clés ). Qui n'a pas déjà vu la magnifique bande annonce d'un film complètement nul ? Je reste toujours très prudent face à ce genre de teaser/trailer. En revanche l'idée de repartir de zéro et de revoir complètement la série Tomb Raider était intéressante, car franchement elle prenait sacrément la poussière. D'ailleurs, pour ma part, je l'avais lâchée depuis déjà pas mal de temps. Le concept du reboot c'est d’imaginer l'épisode 0 de la série et de retrouver Lara Croft à 21 ans avant qu'elle ne soit l'aventurière que l'on connait maintenant. L'objectif est aussi de revoir complètement le gameplay et la réalisation.Tâche compliquée a nécessité un très gros investissement. Après quelques minutes de réglages vidéo/son ( PC oblige ), on plonge dans la version 2013 de Tomb Raider et là ... c'est la claque ! J'ai rarement vu un jeu aussi beau. Les décors sont bourrés de détails, les jeux de lumières sont fantastiques et Lara est plus vraie que nature. Attendez-vous à vous brûler les rétines tout au long de l'aventure. La réalisation est tout simplement exceptionnelle et la mise en scène est réglée aux petits oignons. On est bien en 2013 ! Le gameplay rigide au millimètre des anciens exemplaires a complètement disparu pour mon plus grand bonheur. ( Oui certains vont dire que le jeu est devenu trop assisté ) Les développeurs se sont très largement inspirés de la série Uncharted ( trilogie sortie sur Playstation 3 ). Et ils ont eu raisons. Tomb Raider se joue comme un film interactif avec une réalisation, une bande son et un doublage digne d'un film hollywoodien. On en prend pleins les yeux et les oreilles pendant une douzaine d'heures. Le jeu est tout simplement spectaculaire ! Dire que Lara va en prendre plein la tronche est un doux euphémisme. La pauvre. Cette épisode va la mettre plus bas que terre. On est loin de la bimbo à l'aise dans toutes les situations et qui se la raconte à travers des dialogue totalement niais ( Angelina Jolie si tu nous entends ). J'ai toujours détesté cette image. Ici, Lara est beaucoup plus réaliste. Elle est jeune, simple, blessée, inexpérimentée, sale et hésitante. Je vous rassure de suite, elle reste toujours aussi sexy, même couverte de sang. Après le crash de son bateau, elle va devoir survivre sur une île très hostile. Il va falloir chasser, trouver des armes et les améliorer, retrouver ses amis et comprendre ce qu'il se passe sur cette île étrange. Par contre, ne vous attendez pas à devoir chasser pendant le tout jeu pour nourrir la pauvre Lara. L'action prend vite le dessus sur la survie. Les gun-fights sont dynamiques et l'utilisation de l'arc est jouissive. En revanche, l'IA est assez inégale mais n'est jamais à la ramasse pour autant. Le jeu se compose en différentes zones plus ou moins ouvertes. La sensation de liberté est bien re-transcrite même si au final il n'y a qu'un chemin et que tout est bien scripté. Bon ok, le scénario ne vous laissera pas un grand souvenir ( on est très loin d'un Mass Effect ). Étonnement, pour un Tomb Raider, l'ambiance est sombre. Il y a peu voir pas d'humour, des exécutions très violentes et des évènements dramatiques. Pas de quoi réjouir notre Lara qui va passer son temps à geindre. Pour consulter les screenshots in-game réalisés par mes soins, je vous invite à parcourir la galerie du jeu. J'en rajouterais au fur et à mesure. Evolution de Lara au fil des années VERDICT La réalisation exceptionnelle et le gameplay modernisé sont les deux ingrédients qui m'ont transporté durant toute l'aventure. C'est plus qu'un reboot, c'est tout simplement la découverte d'une Lara qu'on a toujours rêvé de voir. C'est une aventure épique, un film où on est le héro, une claque technique et une promesse tenue. Belle prouesse ! Et vous, qu'en avez-vous pensé ?
    • 8 commentaires
    • 907 vues

Nos blogs communautaires

    • 1
      billet
    • 3
      commentaires
    • 1266
      vues

    Billets récents

    Catwini
    Dernier billet
    blog-0160303001427461728.gifBienvenu à tous sur mon blog qui j'espère vous plaira ;)
  1. A mis chemin entre le genre « tower defense » et le « hack and slash », CastleStorm est un étonnant mélange de stratégie et d'action soutenu par des graphismes, des animations et un environnement sonore des plus réussis.

    Après avoir passé 30 heures en solo sur ce titre et ses deux DLC, « The Warrior Queen » et « From Outcast to Savior », mon sentiment est que nous somme face à un excellent jeu, bien équilibré et bourré d'humour !

    Castle1.jpg

    Avec un armement ultra varié vous devrez défendre votre château et votre drapeau face à des hordes de vikings de toutes sortes, des dragons et même des dindons ! Bref, tout un bestiaire qu'il faudra combatte pour atteindre votre but : vous emparez de la bannière ennemie ou détruire le repère de vos assaillants.

    Castle2.jpg

    L'art de la balistique devra être maîtrisé pour parvenir à vos fins et forcer la porte du bastion adverse. Il sera également possible de renforcer votre château, et même de l'aménager entièrement à votre guise, via un éditeur permettant de personnaliser de nombreux aspects du bâtiment.

    Castle3.jpg

    Ce titre de qualité, et addictif, plaira probablement à beaucoup de joueurs qui aiment les parties rapides et intenses.

    Il ne me reste plus qu'à trouver un partenaire pour tester le mode multi !

  2. "Les Fokker de Cappy"

    -Épisode 2-

    Septembre1918, un Fokker D.VII blanc et rouge est l'ultime fléau de Cappy. Volant avec ses quatre ailiers, ils sont appelés craintivement: "Les Fokker de Cappy".

    Le 17 Septembre 1918, à 10h00, les cinq Fokker prennent volontairement l'air, à la recherche de cible. Philip Krohm dirige le vol, à bord de son Fokker blanc et rouge. Ses ailiers sont Erich Majer, Max Hamm, Hans Von Frik et Lothar Manrius.

    À 10h14, les cinq Fokker survolent le No Man's Land, à 3,500 mètres d'altitude. Ils repèrent sept SE5a, en patrouille d'attaque vers des Drachen. Ils sont dirigés par John Basinger.

    Soleil dans le dos avec l'avantage de l'altitude, les Fokker s'élancent et fondent derrière les SE5 britannique. Les Spandau crépitantes, Krohm abat en flamme le SE5 en fin de formation, Majer tuera l'ailier du leader et Hamm endommagera sérieusement un des SE5.

    La mêlée se forme. Basinger parvient à dégager du combat, et fondre derrière Manrius, endommageant les gouvernes du DVII. Profitant cette opportunité, l'anglais intensifie les tirs, et touche le moteur qui cale subitement. Manrius doit rompre le combat, il se posera en vol plané derrière ses lignes.

    Von Frik à vu la scène et se détache de la mêlée à la poursuite de Basinger. Il ajuste son viseur sur le SE5 et le mitraille dans un implacable torrent de fer ! L'anglais voit son aile supérieur se plier et craquer sous les tirs. Il tombe en chute libre hors de contrôle, et se tuera vers 10h25, lorsqu'il percutera le sol. Majer aperçoit alors des Sopwith Camel dans la mêlée, appartenant au 212nd Squadron de McDeevan. Bien que largement inférieur, les quatre allemands poursuivent le combat, privilégiant les attaques contre les Camel. Par deux, ils se protègent mutuellement. À 10h45, cinq SE5 ont été abattu et deux Camel sur quatre devrons rompre le combat.

    Désormais à quatre contre quatre, les allemands on encore une chance de gagner, mais ils sont presque à court de munition. McDeevan et O'Rish prirent en sandwich les Fokker de Krohm et Hamm, et plongèrent sur eux ! Majer et Von Frik semant les deux SE5, se faufilèrent derrière les Camel qui plongent vers le sol pour se défendre. À 10h50, les six appareils sont au-dessus du No Man's Land, au travers d'une intense DCA. O'Rish vire et réussit à avoir une opportunité de tir sur Von Frik. Il tire et endommage le moteur qui lâche ! Von Frik doit rompre le combat et se poser derrière ses lignes, ce qu'il fit.

    Alors que McDeevan est en position de tir derrière Krohm, un tir de DCA brise la partie droite de son aile supérieure ! Il tomba de quelques mètres, par chance juste derrière une tranchée alliée. Il n'a que quelques côtes cassées.

    L'irlandais, se retrouve face aux trois Fokker DVII ! Sa seule chance est de rester près de ses lignes et de faire en sorte que les teutons épuisent leurs munitions. Hamm lui tire dessus, touchant le fuselage ! Le Camel vire, esquive le Fokker, au bord de la vrille !

    Krohm mitraille le Camel, la rafale touche une des mitrailleuses et l'enraye. O'Rish dans son évolution défensive, retrouve Majer dans sa ligne de mire et presse la détente ! Le moteur du Fokker s'enflamme soudainement, Majer se pose en catastrophe derrière les lignes alliés, et se fera capturer, à moitié brûlé.

    Les Fokker se retrouvent à court de munitions alors que le Camel est derrière eux. O'Rish bat des ailes et laissera les deux allemands regagner leurs aérodrome.

    -Krohm, Majer, Von Frik, Hamm et Manrius survivrons à la guerre, et retrouverons au cours d'une réunion de vétéran, O'Rish et McDeevan.-

  3. Le blog d'EKo

    • 1
      billet
    • 8
      commentaires
    • 4519
      vues

    Billets récents

    TombRaider1.jpg

    Licence réchauffée ou réel retour de Lara Croft sur la scène du jeu-vidéo ? C'est la question que l'on pouvait se poser

    quelques heures après l’annonce de ce nouvel épisode. Voici la réponse.

    Pas forcément convaincu par le magnifique trailer servant de teasing sur le retour de Lara Croft, j'ai tout de même décidé d'acquérir

    une clé STEAM en pré-commande ( à 27€ sur mon site d'achat de clés ). Qui n'a pas déjà vu la magnifique bande annonce d'un film complètement nul ?

    Je reste toujours très prudent face à ce genre de teaser/trailer. En revanche l'idée de repartir de zéro et de revoir complètement la série Tomb Raider

    était intéressante, car franchement elle prenait sacrément la poussière. D'ailleurs, pour ma part, je l'avais lâchée depuis déjà pas mal de temps.

    Le concept du reboot c'est d’imaginer l'épisode 0 de la série et de retrouver Lara Croft à 21 ans avant qu'elle ne soit l'aventurière que l'on connait maintenant.

    L'objectif est aussi de revoir complètement le gameplay et la réalisation.Tâche compliquée a nécessité un très gros investissement.

    Après quelques minutes de réglages vidéo/son ( PC oblige ), on plonge dans la version 2013 de Tomb Raider et là ... c'est la claque !

    J'ai rarement vu un jeu aussi beau. Les décors sont bourrés de détails, les jeux de lumières sont fantastiques et Lara est plus vraie que nature.

    Attendez-vous à vous brûler les rétines tout au long de l'aventure. La réalisation est tout simplement exceptionnelle et la mise en scène est réglée aux petits oignons.

    On est bien en 2013 ! Le gameplay rigide au millimètre des anciens exemplaires a complètement disparu pour mon plus grand bonheur. ( Oui certains vont dire que le

    jeu est devenu trop assisté ) Les développeurs se sont très largement inspirés de la série Uncharted ( trilogie sortie sur Playstation 3 ). Et ils ont eu raisons. Tomb Raider se joue

    comme un film interactif avec une réalisation, une bande son et un doublage digne d'un film hollywoodien. On en prend pleins les yeux et les oreilles pendant

    une douzaine d'heures. Le jeu est tout simplement spectaculaire !

    Dire que Lara va en prendre plein la tronche est un doux euphémisme. La pauvre. Cette épisode va la mettre plus bas que terre. On est loin de la bimbo

    à l'aise dans toutes les situations et qui se la raconte à travers des dialogue totalement niais ( Angelina Jolie si tu nous entends ). J'ai toujours détesté cette image.

    Ici, Lara est beaucoup plus réaliste. Elle est jeune, simple, blessée, inexpérimentée, sale et hésitante. Je vous rassure de suite, elle reste toujours aussi sexy, même couverte de sang.

    Après le crash de son bateau, elle va devoir survivre sur une île très hostile. Il va falloir chasser, trouver des armes et les améliorer, retrouver ses amis

    et comprendre ce qu'il se passe sur cette île étrange. Par contre, ne vous attendez pas à devoir chasser pendant le tout jeu pour nourrir la pauvre Lara.

    L'action prend vite le dessus sur la survie. Les gun-fights sont dynamiques et l'utilisation de l'arc est jouissive. En revanche, l'IA est assez inégale mais

    n'est jamais à la ramasse pour autant. Le jeu se compose en différentes zones plus ou moins ouvertes. La sensation de liberté est bien re-transcrite même si au final

    il n'y a qu'un chemin et que tout est bien scripté. Bon ok, le scénario ne vous laissera pas un grand souvenir ( on est très loin d'un Mass Effect ). Étonnement, pour un Tomb Raider,

    l'ambiance est sombre. Il y a peu voir pas d'humour, des exécutions très violentes et des évènements dramatiques. Pas de quoi réjouir notre Lara qui va passer son temps à geindre.

    Pour consulter les screenshots in-game réalisés par mes soins, je vous invite à parcourir la galerie du jeu.

    J'en rajouterais au fur et à mesure.

    522712_10151353267083121_68814777_n2.jpg

    Evolution de Lara au fil des années

    VERDICT

    La réalisation exceptionnelle et le gameplay modernisé sont les deux ingrédients qui m'ont transporté durant toute l'aventure.

    C'est plus qu'un reboot, c'est tout simplement la découverte d'une Lara qu'on a toujours rêvé de voir.

    C'est une aventure épique, un film où on est le héro, une claque technique et une promesse tenue. Belle prouesse !

    Et vous, qu'en avez-vous pensé ?

    • 1
      billet
    • 11
      commentaires
    • 8294
      vues

    Billets récents

    Pour être franc, la première fois que j'ai lancé Far Cry 3, je m'attendais à vivre l'enfer. Entre les personnages psychopathes des trailers et l'encyclopédie du jeu sobrement intitulée Guide de Survie, l'expérience promettait d'être intense. Toutefois, prenant mon courage à deux mains, je cliquais quand même sur le mode de difficulté le plus élevé et fermais les yeux. Ça y est, me voici dans la peau de Jason, jeune californien venu avec ses amis chercher adrénaline et autres plaisirs de la vie sur une île paradisiaque. Vu que cette dernière foisonne de vendeurs d'esclaves et de kalachnikov, on se dit qu'ils ont dû passer par une agence de voyage un peu spéciale mais mettons.

    Ce qui rend Jason sympathique c'est qu'il n'a rien d'exceptionnel. Il n'a jamais tenu une arme de sa vie, il n'a jamais fait d'opérations commandos en Afghanistan bref un vrai touriste lambda. Je sentais du coup qu'Ubisoft miserait sur un gameplay original avec un héros peureux voire maladroit. Mais les années passent et je reste un grand naïf. En effet, après s'être échappé de sa prison en bambous au moyen de QTE passionants, notre bleusaille rencontre un autochtone qui lui explique qu'un guerrier sommeille en lui et qu'il doit combattre puisque c'est son destin. Bon, quand c'est génétique, on ne peut que s'incliner. De fait en dix minutes montre en main, Jason maîtrise la machette, les fusils d'assaut et enchaîne les massacres de masse sans problème. A côté quand on voit le pauvre Jason Bourne passer des années de formation pour devenir un tueur ultime, on se dit que c'est un sacré rigolo. Bref, vous voilà parti pour une vendetta sanglante afin de libérer vos potes et offrir la victoire à la guérilla locale qui se bat depuis des années pour éliminer le méchant Vaas et ses sbires. C'est quand même autre chose que de partir en vacances avec le Club Med !

    med_gallery_195_74_805005.png

    Ubisoft n'a pas été avare en promesses pour cet opus de Far Cry. Pour être clair, on est censé disposer d'un véritable bac à sable pour adulte. Monde ouvert, graphismes au top et thèmes matures devaient ainsi coexister dans ce FPS. Malheureusement, en dehors de la technique, le résultat est loin d'être à la hauteur. Il faut reconnaître que, pour peu qu'on ait une config un peu musclée, le jeu est très beau. Bien que le moteur physique ne fasse pas de prouesses, les textures sont propres, la jungle est superbe et la gestion des cycles jour / nuit est totalement maîtrisée. Ajoutez à cela une carte vaste et sans chargement et vous avez tous les ingrédients pour affirmer que ce titre a dû demander beaucoup de travail.

    Mais un beau jeu dans lequel on s'ennuie reste un jeu moyen. Ce fameux monde ouvert nous propose évidemment son lot de quêtes secondaires répétitives à souhait. Libérer un avant-poste, faire des courses contre-la-montre en jet-ski, assassiner un chef de bande, autant de mini-jeux qu'on a l'impression d'avoir fait des centaines fois dans d'autres jeux. Le pire c'est que tout ça nuit à l'ambiance globale du jeu. Car livrer une caisse de médicaments en Jeep en traversant à fond de 5e des paysages enchanteurs s'accorde très mal avec la pseudo folie censée régner sur l'île. Celle-ci n'apparaît d'ailleurs furtivement qu'à travers les cinématiques de la quête principale. Le monde déchiré, violent voire glauque qu'on attendait n'est qu'un fantasme du marketing pour le coup. A aucun moment on ne se sent mal à l'aise et on finit par trouver la cohérence de l'ensemble très discutable. Ce Far Cry souffre d'un manque d'identité évident et on remarque rapidement que ce jeu est plus un pot-pourri d'autres FPS / jeux d'action qu'un projet pensé de A à Z. J'en veux pour preuve le système de la carte qu'on dévoile en escaladant les antennes de communication des méchants (on peut les appeler comme ça vu le manichéisme du jeu). Si ça ne vous rappelle pas Assassin's Creed ça (et non je ne parlerai pas du deltaplane qui est aussi un avatar d'AC2)...

    med_gallery_195_74_475683.png

    Cela dit je reconnais volontiers qu'on joue rarement à un Far Cry pour son scénario mais plus pour l'expérience de shoot. Une fois de plus, attendez-vous à être déçu pour deux raisons majeurs : les armes ne procurent aucun feeling et l'IA est une catastrophe. On combat en permanence des pirates cumulant stupidité et cessité. En effet les ennemis ne vous détectent pas à plus de 5m et ce, quelle que soit la luminosité! Comme ils n'ont aucune technique de combat et n'utilisent jamais leur avantage du nombre, on enchaîne les kills comme un dieu. Je n'ose même pas imaginer à quoi ressemblent les combats dans les autres modes de difficulté... Le seul avantage c'est qu'on peut jouer à Far Cry 3 tout en étant au téléphone ou en train de consulter sa boîte mail, on remplira quand même les missions. C'est peut être ça finalement le FPS du XXIe siècle, un défouloir auquel on consacre juste un oeil et une demi-oreille. Bref déprimé par ces méchants sans doute trop imbibés d'alcool et de somnifères pour mener des guerres sérieuses, je m'en remets à la terrible faune locale pour trouver enfin du challenge. Mais le mal est plus profond que je ne le pensais sur l'île car nos amis tigres et requins sont tout aussi inoffensifs que leurs homologues humains. Deux cartouches de fusil à pompe, un coup de machette et me voilà devenu une nouvelle cible pour Brigitte Bardot. Il faudrait qu'ils se décident à envoyer un biologiste sur cette île pour comprendre le mal qui la frappe. Peut-être que la consanguinité est à l'origine de cette molesse et de cette stupidité ambiante, je ne sais pas...

    med_gallery_195_74_2829150.png

    J'en profite pour préciser qu'évidemment la version PC n'a bénéficié d'aucun soin. Checkpoints, inventaire et compétence accessibles via la touche Echap, Ubisoft Montréal prouve une fois de plus qu'ils n'ont aucun développeur habitué à jouer avec une souris et en clavier. Sans surprise, le gameplay console s'accorde bien avec un multijoueur console. Le versus est notamment un superbe hommage à Call of Duty donc si vous aimez les petites cartes, les perks, le camping et faire vos kills en tuant l'adversaire par derrière, Far Cry 3 devrait vous satisfaire! Quant au mode coopératif, il semble être plaqué là comme une obligation. Aucun rapport avec l'histoire principale, une fois de plus aucun challenge ou presque, on s'ennuie ferme. Mais comment vendre un jeu sans coop me direz-vous...

    med_gallery_195_74_2489920.png

    Arrive la fameuse question : est-ce que c'était mieux avant ? Comme je n'ai jamais vraiment accroché à cette licence, j'aurais du mal à l'affirmer. Far Cry 1 était plus révolutionnaire techniquement, le 2 plus travaillé au niveau de l'ambiance mais ce volet semble plus complet dans ce qu'il offre. Il reste à fuir malgré tout à moins d'aimer les jeux qui vous offrent la toute-puissance divine. Quand je vois que ce titre est unanimement salué par la presse dite spécialisée, j'en viens à citer pour la première fois de ma vie Call of Duty : The Future is Black mes amis...

    A vous lire si vous avez eu l'occasion d'y jouer !

  4. 1324313258ironfrontlibe.jpg

    Bonjour à tous !

    Voici deux vidéos de nos soirée sur Iron front Libération 44

    Soirée du 23 Août 2012 :

    Soirée du 30 Août 2012 :

    Soirée du 1er septembre :

    • 1
      billet
    • 0
      commentaire
    • 3937
      vues

    Billets récents

    Horus
    Dernier billet

    Bonjour ,

    Cette rubrique ou "blog" n'est pas forcément consacré à la Seconde Guerre mondiale, ni même forcément à la guerre en règle général.Il est néanmoins important d'élargir la vision que l'ont à de nôtre monde, et de vous montrez une face caché de notre humanité, car quand bien même nous essayons de nous convaincre que nous sommes tous égaux, et que nous vivons dans un monde de bisounours, il existe des choses bien plus graves que nos propres problèmes personnel.

    Capitalisme, complot, expériences révélatrices... un mix de plusieurs vidéos et/ou articles , qui une fois fini , nous donneront de quoi réfléchir un moment.

    Pour commencer, voici la premiére video, appeler LE JEU DE LA MORT, à premiére vue, c'est un simple documentaire qui dure 1h30, je l'admet , c'est un peu long, mais ca en vaut le détour.Ce jeu met un scéne un faux jeux télévisé, , se basant sur l'éxpérience de Milgram réalisé initialement aux Etats-Unis dans les années 1960 pour voir l'inpact de l'autorité sur l'obéissance et ainsi voir jusqu'au ou un être humain, comme vous et moi, pouvons aller sous l'emprise d'une autorité.

    Nous vivons aujourd'hui dans un monde ou nous sommes traités comme des zombies, en tout cas c'est ce qu'ils essayent de faire, moi en tout cas, ils m'auront pas..et vous...êtes vous un zombie ?

    Bon visionnage.

    ps: Un petit sondage est disponible pour mesurer l'utilité de cet article, merci d'y répondre :)

    http://www.youtube.com/watch?v=pau7aDYrxFw

    • 0
      billet
    • 0
      commentaire
    • 87
      vues

    Aucun billet pour le moment

  5. blog.war-fps

    • 0
      billet
    • 0
      commentaire
    • 72
      vues

    Aucun billet pour le moment